Ada Marra : le fanatisme sans l’assumer

Mon Dieu, faut-il que les stagiaires de la RTS s'ennuient au cœur de l'été...

L'on saluera la célérité avec laquelle le média de "service public" tend le micro à l'élue socialiste. Opération réussie pour la parlementaire donc, humilier et provoquer son électorat pour crier au racisme et au sexisme à la première réaction, légitime, d'indignation (exception faite, bien sûr, de certains propos qui ne font qu'apporter de l'eau à ce triste moulin ; à se demander d'ailleurs si... mais passons). Pourquoi changer une formule qui marche, le désœuvrement médiatique est tel en cette saison et toute publicité est bonne à prendre.

La défense est à la hauteur du personnage, prendre prétexte d'une possible faute de typographie (qu'il aurait fallu reconnaître comme strictement volontaire au milieu de toutes les autres) pour prétendre que l'on n'a pas vraiment dit ce que l'on a … Continuer la lecture ->

Ada Marra et le négationnisme patriotique

L'internationalisme socialiste vomit le patriotisme - qu'il qualifie du terme, qu'il croit péjoratif, de nationalisme - mais ce n'est pas un sentiment spontané, c'est une stratégie. De tous temps les dictatures ont haï ce qui leur faisait obstacle, depuis sa naissance, le socialisme honnit ce qui fait l'homme libre.

Ce même jour, veille de la fête fédérale, le Conseiller national socialiste Ada Marra s'est une nouvelle fois fendue de l'une de ses saillies électroniques, qui ne semblent être à chaque fois présentées à un public consterné que pour donner à juger de la faiblesse de la philosophie qui l'anime. Le socialisme a pratiqué la terre brûlée dans les intelligences, persuadé qu'une fois vidées de toute instruction, les masses dociles ne trouveraient plus rien à rétorquer. Une version cynique l'Ecole des femmes, du Machiavel de Prisunic. D'ordinaire, une indifférence fatiguée suffit à répondre aux … Continuer la lecture ->

La RTS cherche-t-elle à influencer ses juges ?

Dans un sujet oisif, qui fleure bon les ennuis de l'été, le 19h30 de la RTS (dès 00:39) remet la compresse sur le marronnier des politiciens en stabulation libre sur les réseaux sociaux. Et rebelote, forcément, sur la légende urbaine de "la balle dans la nuque"...

rts avantaprèstotalOui, souvenez-vous, ce fameux scandale de carton-pâte sur lequel le candidat socialiste Stéphane Rossini, déjà égaré dans les brumes de l'oubli, comptait dur comme fer pour se faire élire. Ce qui n'arriva pas, tout comme la fameuse plainte - censée faire la preuve de la malignité du méphitique Adrien de Riedmatten -, qui devait tomber au premier jour ouvrable et n'est jamais venue... Jamais, un peu comme la raison aux socialistes.
Scandale, enfin, monté de toutes pièces par le commensal du Nouvelliste, Gilles Berreau, dont la seule action remarquable fut la promptitude avec laquelle … Continuer la lecture ->

CHUV, chiffres et avortements: les petits trafics de la RTS

La RTS essaie tant bien que mal de divertir le malaise suscité par les velléités du CHUV de policer les intentions de prières dans sa chapelle œcuménique en faisant la promotion de sa politique en matière d'avortements. Une politique qui ferait baisser leur nombre au niveau suisse ; une allégation aux fortes allures de "post-vérité".

Passons sur le fait que la Suisse dispose de la législation la plus libérale au monde en la matière, qui permet d'avorter jusqu'au 9e mois sur simple invocation de la "détresse", pour nous concentrer sur l'argument principal de la propagande: La dépénalisation - appelée à tort légalisation - ferait baisser le nombre d'avortements. C'est tout simplement faux.

Le 2 juin 2017, au 19h30, la RTS se félicite d'un des taux les plus bas d'Europe et d'une baisse sensible depuis... les années 90, se basant Continuer la lecture ->

Balle dans la nuque: Il reste jusqu’à ce soir à Stéphane Rossini pour déposer sa plainte

Stéphane Rossini outragé ! Stéphane Rossini brisé ! Stéphane Rossini martyrisé ! Mais Stéphane Rossini, de tout évidence, peu pressé de déposer sa plainte pour l'odieuse menace de mort proférée par l'immonde candidat UDC au Grand Conseil, Adrien de Riedmatten.

Chronique désespérante de l'instrumentalisation quotidienne du mensonge par le parti socialiste, avec la complicité des principaux médias romands et du Tribunal valaisan.

Souvenez-vous, Mme Barbara Lanthemann, présidente du PSVR, et le candidat échoué de son parti, Stéphane Rossini, faisaient mine de déceler un grave danger pour leur précieuse existence dans un trait d'esprit, répondant à leur sectarisme, et qui, de tout évidence, avait atteint son but.
L'intention de 'siffler' Le Nouvelliste se manifesta sur Facebook, le jour même, à 20h35. Gilles Berreau, le 'journaliste', appela à 20h54... C'est tellement beau la discipline !

Reste que le ci-devant Rossini déçoit un peu … Continuer la lecture ->

PLR, PS et consorts veulent-ils mettre les UDC dans des camps de concentration ?

La page Facebook, Dégage Oskar F., tenue, depuis le Maroc, par un responsable de la feuille PLR Le Confédéré, M. Jean-Pierre Volluz, continue sa campagne haineuse bien au-delà des élections. Silence des médias.

Le 30 avril dernier, dite page proposait de voir l'ancien candidat UDC au Grand Conseil Adrien de Riedmatten terminer au camp d'extermination de Treblinka.

trenblinka

Contacté par le Bureau audiovisuel francophone, le principal intéressé a confirmé avoir écrit à la direction du PLR valaisan et à la rédaction du Confédéré pour avoir le fin mot de ces menaces, MM. Volluz et Earl étant, bien évidemment, sans adresse connue.

Il a souligné en outre le contraste entre le traitement qui lui a été réservé par Le Nouvelliste, lequel n'a pas hésité à inventer pas moins de trois cas de provocation pour le discréditer durant sa … Continuer la lecture ->

Affiche Darbellay: Descente de flics cagoulés chez des membres de l’UDCVR

La répression policière continue...

Coup de génie du pouvoir en place, profiter de la plainte d'Oskar Freysinger pour rendre visite, en grande livrée anti-terroriste, à l'entier du personnel UDC du Valais central.

Le moins que l'on puisse dire est que les tenants de certains nouveaux élus ont le sens du prétexte. Faisant, pour une fois, diligence à la plainte d'un UDC - celle  de M. Freysinger, en l'occurrence, mis en cause par l'affiche dénonçant la probité de M. Darbellay père -, la Justice valaisanne en profite allègrement, depuis deux mois, pour sonner à la porte de tous les encartés du parti.

Armées, cagoulées, mandat à la main, les forces de l'ordre s'invitent au petit matin par équipes de 6. Bien le bonjour, M'sieur Dame ! Les intérieurs sont ratissés, ordinateurs, natels et compagnie confisqués, et les "personnes appelées à donner des renseignements" … Continuer la lecture ->