La RTS ne connaît pas l’hymne national

La Radio télévision suisse, faute de plus de succès devant le peuple, tente de faire passer le nouvel "hymne national" de la Société suisse d'utilité publique - néant inspiratoire désespérant de niaiserie dont la seule consistance se résume à son coût exorbitant, 600'000 francs -, par la bande.

600'000 fois 1 franc pour bêler dans le sens du vent une litanie de valeurs creuses dont le mantra laconique et entêtant finira de dissoudre le peu qu'il  reste de cette circonscription de la finance internationale qui était autrefois un pays libre et indépendant.

Pour la RTS, il n'en fallait pas plus, c'est "notre" hymne national. Le message est clair, ce club de vieux gauchistes ne se reconnaît dans l'idée de nation que quand celle-ciest célébrée par une chorale unisexe, mugissant d'un œil terne les mérites de l'air du temps et de la rime … Continuer la lecture ->

Superbe fake news de la RTS

Selon la RTS, le ministre italien Matteo Salvini faisait la fête le jour de l'enterrement des morts de l'accident de Gênes. C'est tout simplement... faux.

Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur, de droite, ce qui suffit à lui valoir l'inimitié de la RTS, a été vu, et applaudi, à l'enterrement des victimes de l'effondrement du pont autoroutier de Gênes.

Admirez la vignette du chérubin affligé pour rajouter au pathos...

La RTS n'a, décidément, rien oublié rien appris.

Lien (dès 27:10)… Continuer la lecture ->

La révolte des bourgeois d’Estavayer sous la loupe de l’historien

L'excellent article du Journal la Broye.

Avec l'aimable autorisation de la rédaction.

couverture

 

 

 

 

 

NM… Continuer la lecture ->

« Jusque ad effussions de san »: La révolte des bourgeois d’Estavayer de 1426

couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dossier de Presse

Les révolutions romandes aux origines de la Suisse contemporaine

La Suisse est bien plus fille du mariage latin d'un reste d'Empire affranchi que de l'adhésion à marche forcée des rives du Léman au bloc alémanique, que d'aucuns voient encore, à tort, comme son origine vraie, authentique, primitive.
L'énergie rebelle, qui ouvre les portes de l'ouest et donne à la Confédération son statut de clef de voûte du monde civilisé – qui fait l'essence de ce que nous pensons être la Suisse – existe bien avant les désirs de conquête des Confédérés. Le Pays romand, tout autant que ses voisins, était né pour être libre.

Imaginez un Etat, la Savoie, dont le territoire et le pouvoir sautent les Alpes et surpassent les régions, qui croit pouvoir exploiter à distance des terres lointaines, imposer … Continuer la lecture ->

Nouvelliste c. Constantin: les médias valaisans pas unanimes

corporateLa RTS tente de nous faire croire que "l'ensemble des médias valaisans" ont protesté comme un seul homme contre la décision de Christian Constantin de ne plus adresser d'invitations au Nouvelliste. Le Bafweb n'est pas de cet avis.

"Par la plume de son président Christian Constantin, le FC Sion a répondu mercredi à l'ensemble des médias valaisans, qui avaient publié une lettre ouverte la veille. Elle réclamait la fin de l'interdiction de stade infligée aux journalistes du Nouvelliste", écrit la RTS dans l'énième pige du mélodrame de l'été, qu'elle feuilletonne à l'envi, pour faire grief à un simple citoyen - lequel, pour une fois, a les moyens de se défendre - de réclamer une couverture médiatique honnête, à mille lieues des billets polémiques et racoleurs dont le quotidien valaisan l'accable à intervalles réguliers.

Fondé en 2005, sis à Sion, le … Continuer la lecture ->

Comment continuer de ne pas payer la redevance ?

Pendant au moins 5 ans ?

1.  Supprimer tous les moyens de réception (balancer sa TV, arracher l'autoradio, pas de connexion internet à son nom...)

2. Etre attentif à la liste de moyens de réception que publiera bientôt le Conseil fédéral.

3. Adresser une demande d'exonération à l'OFCOM chaque année.

4. Refuser sa porte à Serafe et consorts, qui n'ont plus la compétence de visiter les domiciles (ce sera le travail de l'OFCOM désormais).

5. Tenir 5 ans et prier pour que la liberté de choix de consommer ou non des médias soit rendue au peuple.

Tout est là: art. 109c LRTV.

Liberté !

 

Noël Macé… Continuer la lecture ->

Bertrand Décaillet: « La RTS est un corps mort »

Vingt ans de maison, ancien animateur et producteur du cultissime Initiales sur Espace 2, Bertrand Décaillet explique pourquoi il votera OUI à l'initiative No Billag, le 4 mars prochain.

Pendant 20 belles années, Bertrand Décaillet enchantait nos dimanche matin de sa voix chaude et apaisante, les jeunes âmes découvraient la musique sacrée, les autres un refuge sous l'aile large et accueillante de l'envolée baroque. Les grands esprits se rencontrent.

Aujourd'hui l'animateur a refait sa vie, toujours dans la transmission, l'amour de la musique, de la culture. Il jette un regard empli d'affection mais néanmoins désolé sur le sort qui frappe les médias de nos jours.

Déficit flagrant d'intellectuels, de penseurs, démon de l'exigence spectaculaire et vice cerclé d'une autopromotion malsaine, pour masquer le dégât d'une spirale du vide. Si c'est bien une critique qu'il formule, celle-ci n'a rien d'amer, elle résonnerait même … Continuer la lecture ->