Georges-Marc Benamou, conseiller de Sarkozy

Un journaliste de gauche, Georges-Marc Benamou, a été nommé conseiller de Nicolas Sarkozy pour la culture et l'audiovisuel. Fondateur en 1985 du magazine branché "Globe", journal bobo pro-mitterrandien, tendance antiracisme branché, on garde de lui cette exquise déclaration : "Tout ce qui est biniou, bourrée, béret basque, terroir, en un mot franchouillard, m'est franchement insupportable". - PM

 

Bafweb.com ne vit que de vos dons. Une somme, même modeste, par article, nous permet de continuer comme nous le faisons depuis des années.

 

7 réponses à Georges-Marc Benamou, conseiller de Sarkozy

  1. Catherine dit :

    Ils veulent nous la faire bouffer la mondialisation, ils nous la feront bouffer par la porte ou par la fenêtre (je suis polie).
    Quand notre président pose près du couple de drapeaux Europe et France, on a compris.
    Sarkozy à moins de pouvoir chez nous que Schwarznegger en Californie. Facile, si les réformes ne passent pas : « c’est pas ma faute, je peux pas à cause que Bruxelles veut pas ».
    Y a de la place en Suisse ????

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  2. Piotr dit :

    Tout ce qui est baba, bobo, star de la comm, journaliste cool, en un mot branchouille, m’est franchement insupportable.

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  3. admin dit :

    Hum… Je ne suis pas loin d’être d’accord. Pour les avoir enduré durant une trop grande partie de mon enfance, les gros chauvins franchouillards, saucisson et musette, une proportion qui atteint les 100% en période de coupe du monde, je n’ai jamais pu les sentir ! Dehors les Frouzes, la Suisse aux Suisses de bleu !

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  4. Catherine dit :

    les Frouzes ? Kezaco ??

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  5. Reconquista dit :

    Erreur ! C’est BENNE A BOUE son nom…..
    Je vous recommande le très bon livre de feu monsieur Jacques Médecin, écrit en éxil à Punta del Este, Uruguay : « Mitterrand m’a tuer – Un lynchage exemplaire » chez première ligne. Un livre qui vous révèlera un peu la nature et la mentalité niçoise en meme temps que la pensée authentique d’un politicien de droite. Humour et anecdotes croustillantes, dont un passage sur le journaliste de Nice-Matin cité et le fiel fréquent qui le caractérise.
    Aujourd’hui, 23, on s’offusque, toujours dans Nice-Matin, que Benoit XVI n’ai pas reconnu clairement les massacres consécutifs à la propagation de la Foi ayant faits des « millions de morts » en Amérique latine. (sic)

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  6. senex dit :

    Un chef d’œuvre « d’ouverture » ! En une seule phrase, il se met à dos les bretons, les basques, les auvergnats et…. les gens intelligents. Chapeau…Pardon… bêret !!

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  7. Lucky dit :

    Les frouzes, les gaulois, les schadocks, les bleus, = c’est du suisse Catherine ! c’est pas méchant, nous sommes bien les « petits suisses » (fromage). D’ailleurs ces appellations, ne sont que pour les « vrais français. » Bienvenue en Helvétie Cathy.

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.