Michel de Poncins: La jolie farce du lundi de la Pentecôte

 
Cliquez sur l'image.  

Les reliques d'une raffarinade pour tenter de combler les sables mouvants de la bourreaucratie française.

La chronique de Michel de Poncins.

Laisser un commentaire

Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.