36% des musulmans britanniques d’accord pour tuer les apostats

Nous évoquions récemment l'histoire de cette jeune femme, fille d'un imam "britannique" menacée de mort après s'être convertie au christianisme. Un article du Telegraph donne quelques compléments d'information :

« Les persécutions religieuses de ce type sont de plus en plus fréquentes en Grande-Bretagne. Il est difficile d'évaluer précisément le phénomène, car très peu de ceux qui quittent l'islam se plaignent à la police de la façon dont ils sont traités.

"L'intimidation et la menace sont très répandues et très efficaces", déclare Maryam Namazie, porte-parole du Conseil des ex-musulmans britanniques. Selon elle, beaucoup de "meurtres pour l'honneur" sont en fait des assassinats de personnes ayant quitté l'islam. "Pour ma part", ajoute-t'elle, "je reçois des menaces en permanence. E-mails, lettres, coups de téléphone. Je suis allé voir la police. Ils ont pris ma déposition, mais ils ne m'ont jamais recontactée."

Ce n'est d'ailleurs pas seulement les extrémistes qui estiment qu'il est de leur devoir de menacer, voire de tuer, ceux qui renoncent à l'islam. Une proportion significative des musulmans britanniques pensent que c'est une obligation religieuse : 36 % des jeunes musulmans pensent que ceux qui quittent l'islam doivent être tués. Le coran et les autres textes islamiques sacrés soutiennent d'ailleurs très clairement cette position. Et la plupart des docteurs de la foi précisent que la la loi religieuse - la charia - condamne à mort les apostats.

En 2004, le Prince Charles a réuni les principaux leaders musulmans pour évoquer ce problème. Ils sont tous tombés d'accord pour dire que dans la charia, le châtiment pour apostasie est la mort. On espérait qu'ils feraient une déclaration publique pour renier cette doctrine. Aucun ne l'a fait. ->

 

Bafweb.com ne vit que de vos dons. Une somme, même modeste, par article, nous permet de continuer comme nous le faisons depuis des années.

 
Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.