Adrien de Riedmatten: Indigènes…

Puisque c'est la saison !

01-Adrien11

PRIORITÉ AUX CHÔMEURS RÉSIDENTS

Le dernier chômeur avant le premier étranger !

  • Préférence indigène : à compétences égales, le premier étranger est engagé le jour où le dernier chômeur résident a trouvé du travail.
  • Incitation fiscale à l'embauche de sans-emploi résidant sur le territoire du canton.
  • Modèle Brexit : Augmentation des cotisations patronales, retard à l’accès de certaines prestations sociales pour les nouveaux immigrés du travail (ou du chômage...), revenu minimum pour le droit au permis de séjour.
  • Activation de la clause de sauvegarde au niveau cantonal : Suppression pratique de la libre circulation dès que les taux de chômage, de bénéficiaires de l'aide sociale, d'engorgement des infrastructures sont atteints.

Le Valais a le 5e solde migratoire de Suisse et accueille plus de 3'000 frontaliers

Le Valais compte près de 9'000 chômeurs, dont 5202 étrangers, avec un taux de 6,3% de chômage en Valais central.

aide socialeLe Valais compte 5'854 bénéficiaires de l'aide sociale dont 41% d'étrangers (51% en provenance de l'UE/EEE).
Le coût est passé de 17 millions en 2003 à 43 millions en 2012 (+150%). Les prestations sociales sous condition de ressources sont montées de 77 millions en 2003 à... 231 millions en 2012 (+200%) !
La contribution aux primes d'assurance-maladie est passée de moins d'un million en 2009 à 6,6 millions en 2010 (aujourd'hui un peu moins de 3 millions).

La population valaisanne s'appauvrit, il est temps d'agir pour protéger notre économie !

PRIORITÉ AUX FAMILLES

La famille, point d'ancrage de nos libertés et de nos valeurs !

  • Aide aux familles, aux mères, en difficulté, meilleur accompagnement, meilleure information.
  • Augmentation de la défiscalisation par enfant si cumul de frais de garde par les parents et par des tiers.
  • Allocations de naissance pour les chômeurs.

Programme politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.