Foire du Valais : Concours pour la liberté d’expression. Résultats

 

Une place à la foire du Valais à gagner.

Vous êtes une belle bande de trolls !

Pour fesser la censure du sieur Artieda et débarrasser le Valais du Nouvelliste une bonne fois pour toutes, les idées n'ont pas manqué. On a visé à l'essentiel.

Vous avez été nombreux à requérir le sésame permettant de prendre une murgée magistrale entre deux baignoires à bulles, le stand des planches à repasser du futur et le machin en plastic révolutionnaire qui sert à attacher des trucs. On a dû faire un tri.

La rédaction comprend, le ressentiment qui habite les Valaisans et leur extrême frustration devant le naufrage de leur quotidien. Reste que l'on a mis de côté les plus virulentes pour se contenter de conserver les plus amusantes. Les armes de l'humour et de l'intelligence étant les seules que nous devions employer, et certainement les plus efficaces en ce que l'adversaire en est totalement privé.

Il y a, bien sûr, les pragmatiques qui pensent que le meilleur est de laisser le Nouvelliste continuer sur sa superbe lancée. Quant on voit la propagande appuyée, dans le numéro de ce jour, pour la PMA et la théorie du genre, on se dit en effet que la déchéance est bien entamée.

Il y a, évidemment, les pros de la stratégie marketing, qui proposent de financer une version papier du site deces.ch, pour concurrencer le dernier fond de commerce valable - et viable - du Nouvelliste. Pas mal pensé.

Plus écolo, l'idée d'imprimer sur du triple couche extra doux, recyclé bien sûr, pour donner, je cite, enfin une utilité et un sens fondamental à l'entreprise de propagande menée par le Nouvelliste. C'est important l'écologie.

Responsable, rhabiller les molochs aux couleurs du Poubelliste, pour apprendre aux citoyens à convenablement trier les infos.

Convivial, partager son numéro papier ou électronique avec ses amis ou en prendre un à plusieurs, pour éviter le gaspillage. Économisons nos ressources.

Atlantiste, supplier les weaponized autists du pol de 4 chan (pour les connaisseurs) de venir libérer le Valais, une fois qu'ils en auront fini avec les libéraux étasuniens.

Simple, s'informer sur... internet...

Historique, décorer Christian Constantin de la médaille de la résistance.

Efficace, une synthèse de tous les précédents, coller des autocollants : "Cette boîte aux Lettres est un temple, merci de ne pas la souiller avec le Nouvelliste", pour éviter la profanation du tout-ménage, notre gagnant. C'est surtout la faisabilité du projet qui a séduit. On garde dans l'idée de le porter à terme, les souscriptions sont lancées. Bravo à Gégé qui gagne le droit de taper dans le stock de chapeaux de paille du Nouvelliste et d'aller souffler dans le ballon à la prochaine sortie d'autoroute venue. Toutes nos félicitations et bonne bourre !

Free Wallis !

NM