Hani Ramadan à la conquête des esprits modérés

La mosquée d’Escaudain, une petite ville minière du Nord de la France, a donc  accueilli mardi celui qui défend l’application de la charia et la lapidation des femmes adultères

11 réponses à Hani Ramadan à la conquête des esprits modérés

  1. ajm dit :

    celui qui défend l’application de la charia et la lapidation des femmes adultères

    Mais tout Musulman est tenu d’en faire autant. Hani R. est simplement plus sincère que son frère. Ce qui n’est pas un exploit…

  2. texcess dit :

    Il n’est pas sincère en toute circonstance, le discours étant apparemment très différent devant une assemblée de musulmans plus modérés que lui et qu’il cherche à radicaliser en douceur, si j’ose dire.

  3. le Dhimmi dit :

    Moi je vous propose qu’ à chacune de ses conferences, nous manifestions à un tel point que les autorités locales lui demande de ne même pas venir tant ils craindront nos manifestations pour l’image de leur ville.

    Le dhimmi d’Europe

  4. ajm dit :

    L’insincérité, ou la malhonnêteté, est une caractéristique inhérente à la pratique de la religion islamique.

    Il y a à cela une cause tournée vers l’extérieur et une cause tournée vers l’intérieur. La première est la ségrégation établie par cette religion entre les Musulmans et les autres. Tout ce qui est bon est réservé aux Musulmans, les autres sont destinés à l’enfer (dans l’au-delà) et/ou à la guerre (ici-bas, djihad). Il est légitime, voire nécessaire de leur mentir, soit pour les séduire, soit pour les tuer (selon l’exemple du prophète). Le seul «pardon » que connaît ici l’Islam est celui qu’il accorde aux non-Musulmans qui se convertissent à l’Islam.

    Le deuxième facteur, endogène, provient des peines sévères prévues pour qui critique le prophète ou l’Islam ou quitte la religion. Ces thèmes, de ce fait sont tabous. Ou si on en parle, ce doit toujours être pour condamner ceux qui ne se comportent pas en bons Musulmans. Mais chacun a des doutes, tout de même, de temps en temps — c’est humain. Donc chacun se doute que chacun autour de lui a aussi des doutes. Et lorsque quelqu’un parle du sujet, chacun se doute bien qu’il ment un peu pour cacher ses doutes. Et il se crée ainsi un usage du mensonge ordinaire, dont chacune et chacun est au moins à moitié conscient, mais que personne de «raisonnable » ne contesterait ouvertement.

    L’Islam est mensonge, traitrise. Étymologiquement aussi, d’ailleurs: le terme islam est entre autres un dérivé du verbe aslama, qui signifie 1. livrer, trahir quelqu’un; 2. se convertir à l’Islam

  5. Jocelyne dit :

    Salut,

    « Islam » ne dérive pas de trahir! La preuve :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam#.C3.89tymologie
    Enfin, l’Islam a toujours été une religion de tolérance, et les non musulmans ont toujours vécu chez les musulmans, même les juifs d’Espagne lorsque les catholiques ont reconquérit l’Espagne, sont parti rejoindre les musulmans en Afrique! C’est qu’il y a une raison!

  6. Three piglets dit :

    Jocelyne nous sort la bonne blague socialiste sur l’Islam, source de tolérance.
    Il suffit de regarder le sort des minorités en terre d’Islam pour s’en convaincre.
    Jocelyne, pouvez vous nous citer un « pays musulman tolérant »?
    Sinon, arretez de faire de la mauvaise propagande islamiste.

  7. Jocelyne dit :

    L’andoulisie par exemple où les musulmans ont gouverné pendant très longtemps et les trois religions monothéistes vivaient en paix!
    Et lorsque les chrétiens ont envahit l’andalousie, les juifs n’ont pas hésitaient à partir chez les musulmans en Afrique du Nord qui les ont accueillit les bras ouverts! Tandis que s’il restaient en Andalousie c’était soit la conversion au christianisme ou l’éxécution! Chez les Musulmans, ils savaient qu’ils pouvaient pratiquer leur religion moyennant un impôt! Cette impôt les juifs pauvres n’avaient pas à le payer!

    [Mod: C’est décidé, je vous engage pour la rubrique humour… une autre !]

  8. Marc dit :

    Hahahaaaaaaaaaahahaa ! Merci, j’ai bien ri, grâce à vous Jocelyne !

    L’Andalousie, la tarte à la crème des dhimmis volontaires, des musulmans, convertis ou non…

    « les trois religions monothéistes vivaient en paix » ;paix islamique, avez-vous oublié d’écrire : interdiction de toute ouvre de conversion vers le christianisme, interdiction de posséder un cheval pour les dhimmis, interdiction de beaucoup de métiers, interdiction de faire sonner les cloches… Arrêtez de lire de Dr Bucaille, c’est mauvais pour la réflexion !

    Par ailleurs, l’Andalousie, c’est fini depuis 5 siècles ! DE NOS JOURS ‘pouvez vous nous citer un “pays musulman tolérant? ?’

  9. magalie dit :

    @Marc
    Cher Marc
    J’ ai visité le Maroc dernièrement, et je n’ai rien remarqué d’intolérant, vis à vis de moi-meme.
    il y’ aurai meme de plus en plus de retraités européens qui s’ y installent.
    J’ y ai vu de belles Eglises.
    Salutations

  10. Durendal dit :

    Très honnêtement, les propos de Jocelyne ne me font pas rire. Ils me font plutôt enrager. C’est précisément, mot pour mot, ce que nous « enseigne » l’Education Nationale.

    « Et lorsque les chrétiens ont envahit l’andalousie ». –> « Et lorsque les chrétiens reconquirent l’Andalousie » est plus exacte.

    La situation des dhimmis dans les pays occupés par les musulmans était à peu près la même que celle des musulmans en territoires chrétiens, à une distinction près, et elle est de taille : ils (les chrétiens) n’avaient pas le droit de bâtir des églises.

  11. Jocelyne dit :

    Salut,
    Il faut comparer ce qui est comparable, la situation lorsque les musulmans sont parti était catastrophique! Tu dis que les chrétiens ne pouvait pas faire sonner les cloches, etc.. Pour moi c’est un détail, il pouvait pratiquer leur religions, par exemple en France actuellement, je n’ai jamais entendu parler d’une mosquée qui faisait sonner leur cloches c’est à dire la voix de leur muezzins dans des hauts-paleurs à lextérieur! Pourquoi?
    Ce sont des détails et je ne pense pas que ça gêne vraiment les musulmans dans leurs pratiques, il ne se sentent pas moins musulmans pour autant!
    Pour finir, pourquoi la situation était catastrophique après le départ des musulmans? Parce que les chrétiens qui ont conquit l’andalousie ne pouvait pas supporter que quelqu’un ai une religion autre que la leur! Et ça c’est un gros problème de tolérance que n’ont pas eu les musulmans, d’ailleurs je me répète, les juifs l’ont bien compris en rejoignant les musulmans en Afrique du Nord car ils savaient que c’était soit la mort soit la conversion mais chez les musulmans ils pouvaient continuer à pratiquer leur religion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *