Archives quotidiennes : 6 janvier 2007

Grisons: les habitants de Silvaplana protestent contre une publicité géante

TSR: Depuis le 26 décembre, un logo de la taille de quatre terrains de football est projeté tous les soirs sur le versant nord du Piz Corvatsch. Un comité s'est organisé pour supprimer cette illumination nocturne, dénonçant une commercialisation abusive des montagnes et un gaspillage d'énergie.

Somalie: le gouvernement renonce à désarmer les miliciens islamistes

TSR: Deux personnes ont trouvé la mort aujourd'hui dans une violente manifestation à Mogadiscio. Les sympathisants des Tribunaux islamistes se sont réunis au sud de la capitale pour protester contre le projet de désarmement annoncé par le gouvernement.

Amour du fisc: Micheline Calmy-Rey allume Montebourg

TSR: Vas-y Mimine ! Attaque !
Les sources ne disent pas si Mme la Conseillère fédérale a décidé de prendre sa carte UDC pour l'année à venir... 50 balles TTC

Pologne: les aveux de l’archevêque de Varsovie font scandale

TSR: Le nouvel archevêque qui doit prendre ses fonctions demain reconnaît avoir coopéré avec l'ancienne police politique communiste. Confronté à de nombreux appels à la démission, il remet son sort entre les mains du pape Benoît XVI.

ES 1025... pour ceux qui connaissent Marie Carré

Le speaker pense que Jean-Paul II doit se retourner dans sa tombe... Lui ne s'est pas fait pincer au moins (on se calme, je rigole...)

Un nouveau séisme léger secoue Bâle

Un séisme de magnitude 3,1 a touché Bâle samedi matin, a annoncé le Service sismologique suisse. C'est la deuxième réplique consécutive au séisme provoqué par des travaux liés à un projet de centrale géothermique.

Les écolos auront votre peau.

Fatah-Hamas : le torchon brûle

Le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé samedi que la force armée du Hamas était "illégale". Cette décision, dénoncée par le Hamas, risque d'aviver encore les tensions interpalestiniennes

Bravitude: Ségolène est tellement cloche

 Qu'on l'entendrait sonner un Vendredi Saint...

La belle Ségolène peut effectivement se voiler la face, chaque fois qu'elle l'ouvre c'est pour en sortir une plus grosse qu'elle...
En visite dans la république populaire (comprendre socialiste) de Chine, invitée spéciale du parti (on attend toujours la critique du régime, droidlhom et Cie.), la candidate socialo a voulu donner dans le culturisme, pardon, la culturation :

"Comme le disent les Chinois, un Chinois qui ne vient pas sur la Grande muraille n'est pas un brave et un Chinois qui vient sur la Grande muraille conquiert la "bravitude".

Grand moment de solitude et gros malaise dans son équipe de com. qui se demande sérieusement s'il ne faudrait pas la suicider dans un sous-sol de parking et foutre le camp aux îles Cayman sous un faux nom...

Ségo, une fois pour toutes, sois belle et tais-toi !

FR2: Ségolène Royal en Chine

L’Iran est de plus en plus clair.
Enfin assez?

Ali Larijani, premier négociateur iranien sur la question nucléaire, hier en Chine:

Nous ne voulons pas obtenir d'armes nucléaires et ferons un usage pacifique de la technologie nucléaire dans le cadre du Traité de non-prolifération. Mais en cas de menace, la situation changera.

Continuer la lecture

Comment se sauver du socialisme sans révolution?

La manière suisse romande de traiter les critiques de la fiscalité suisse proférées par un membre du cortège électoral de Ségolène Royal a quelque chose de cocasse.

Avant-hier, la TSR (télévision suisse romande) proposait à un socialiste suisse de répliquer à ces critiques. Et hier soir, pour changer, elle donne la parole à une socialiste suisse, la présidente, pour 2007, de la Confédération, Micheline Calmy-Rey. Au-delà du déséquilibre flagrant des arguments proposés au public à travers un choix d'invités aussi unilatéral (2007 est une année électorale en Suisse, et la TSR a visiblement certaines préférences), la chose est cocasse surtout car si la gauche suisse réalise ses objectifs affichés, il y a fort à parier qu'elle perdra aussi les avantages fiscaux critiqués aujourd'hui en France (et à Bruxelles) au nom même de la gauche. Continuer la lecture