Archives quotidiennes : 25 octobre 2007

« C’est de l’homme qu’il s’agit… »

Dans le quotidien, La Croix, Alain Privat, directeur de recherche de l'Inserm, revient sur deux évènements récents de notre actualité : l'autorisation donnée à une équipe britannique de réaliser des chimères homme/animal et le vote au Parlement de la loi sur l'immigration autorisant le recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial. Dans les deux cas, rappelle t-il en citant Jean Bernard, "c'est de l'homme qu'il s'agit" : de l'idée que l'on se fait de la dignité de l'espèce humaine. ->

L’islam en signes pour les sourds-muets d’Egypte

Non les symboles ne sont pas gravés sur des pierres si c'est ça la question. ->

Manquait plus que ça: Voilà la ‘Mosquée Academy’

Grande Bretagne: La nouvelle émission qui va faire 'führer'. ->

Lyôba: Le petit père du peuple vaudois se retire dans sa datcha

Josef Zisyadis se retire du Grand Conseil vaudois
Après sa non-réélection au Conseil national dimanche, Josef Zisyadis renonce à son mandat de député au Grand Conseil vaudois. Le secrétaire politique du POP vaudois veut "se consacrer au renouveau du parti" avant son départ en mars prochain.

La dent dure moi ? Non, quelle idée...

Sarko veut rembourser les transfuges de l’UDF

Zapping du jour... plus loin (dès 02:58) Daniel Ducruet se bat comme... un poissonnier

Mouton noir: L’extrême droite danoise utilise Mahomet dans sa campagne électorale

Le Parti du peuple danois (PPD), formation d'extrême droite et allié parlementaire du gouvernement libéral-conservateur, va se servir de l'image du prophète Mahomet dans sa campagne électorale afin de défendre la liberté d'expression, a fait savoir le PPD jeudi.

"Dans notre campagne électorale, nous mettons en avant des valeurs danoises comme la tolérance (...), la liberté, la liberté d'expression. Nous avons réalisé une série de messages sur ce thème et nous avons naturellement choisi d'illustrer le message sur la liberté d'expression avec une image (du prophète) Mahomet", a expliqué le parti dans un document transmis à l'AFP.

Le dessin du prophète choisi par le PPD, montré dans la presse danoise, n'est pas une caricature et représente la tête d'un homme coiffé d'un turban. ->

La sexualité expliquée aux enfants: un évêque allemand contre un spectacle

Un spectacle itinérant, conçu par le gouvernement allemand pour expliquer la sexualité aux jeunes enfants, suscitait jeudi un début de polémique après qu'un évêque catholique eut appelé à le boycotter en estimant qu'il réduisait la sexualité à des "rapports physiques".

Le "conte du nez, du ventre et du derrière", un spectacle musical vu par plus de 50.000 petits Allemands depuis quatre ans, "axe trop la sexualité sur les rapports corporels", a estimé Mgr Heinz Josef Algermissen, évêque conservateur de Fulda (centre).

"L'Eglise considère que les explications sur la sexualité doivent venir des parents, à la maison, et ne peut être confiée à une troupe de théâtre", a expliqué l'évêque dans sa lettre aux écoles catholiques. ->

Danemark: Première agression sur des membres du SIOE

Tentative de meurtre à Copenhague. ->

 

Le diplôme baladeur de la ministre de la Justice

Selon le magazine L'Express, Rachida Dati aurait été admise à l'École de la Magistrature sur la base, entre autres, d'un «MBA européen du groupe HEC-ISA» qui n'aurait jamais été émis. C'est un «scoop retentissant».

Rainbird (via ajm)

France : Un flic clandestin

D'origine camerounaise, Marcelin A., 23 ans, est devenu gardien de la paix alors qu'il serait détenteur de faux papiers. De surcroît, il est mis en examen pour une affaire de falsification de chèques.

Alors que Marcelin A., gardien de la paix stagiaire, était affecté dans un service de police des Hauts-de-Seine, ses collègues se sont rendus compte de la supercherie. Il a été mis en examen par un juge d'instruction. Il aurait bénéficié d'une reconnaissance de paternité de complaisance. Obtenant par ce biais un certificat de nationalité française, il aurait ensuite décidé de faire carrière dans la police.

Il est également impliqué dans une histoire de chèques et de carte grise falsifiés ainsi que de fausses plaques d'immatriculation. ->
PM

Croissance considérable du nombre des musulmans d’Espagne en moins de dix ans

Nouveau visage d'un islam européen, les musulmans d'Espagne sont passés de 100.000 à 1 millions de personnes en moins de dix années.

L'Espagne (...) tente également de renouer avec son héritage islamique tout en assumant une société cosmopolite à l'œuvre aujourd'hui. ->
 
Ce texte scandaleux "oublie" de stipuler que l'islam s'est propagé en Espagne par le biais de conquêtes militaires, le djihad donc! 

Nous n'oublierons pas non plus l'apport civilisationnel si "positif" de philosophes tel que Ibn Rushd

Rainbird

France : A l’école de la racaille

Sevran : les dealers s'y intimident à la Kalachnikov. Une balle a traversé une école primaire remplie d'enfants et la population a peur.

Le 18 octobre, avant la sortie des classes, une balle a traversé une salle de cours de l'école François-Villon. Les riverains ont la conviction que ce tir est l'oeuvre de l'un des jeunes trafiquants qui pourrissent leur quotidien. « Ces petits voyous n'ont peur ni de la justice, ni de la police, ni de leurs parents », déclare une mère de famille

Les animatrices du centre social ne sont guère plus rassurées. Fanta désigne un trou rebouché dans un mur :« C'est une autre balle. Ils ont même menacé notre directrice ! » Depuis, la pauvre femme refuse de parler par peur des représailles. « Des enfants se sont mis à ramper dans la classe après le coup de feu.»
Depuis l'été, deux personnes ont déjà été blessées par balle. Les dealers ont aussi arrosé à la Kalachnikov la façade d'un appartement. Lire tout l'article ->
PM

Terrorisme : l’Allemagne commémore les victimes de l’extrémisme de gausce

Trente ans après la spectaculaire vague d'attentats qui a ébranlé l'Allemagne, une cérémonie officielle devait rendre hommage pour la première fois à toutes les victimes de la Fraction armée rouge (RAF), mercredi 24 octobre à Berlin.

Organisée par la Fondation Hanns Martin Schleyer, cette commémoration à laquelle les ministres de la justice et de l'intérieur prennent part a été précédée d'une avalanche d'ouvrages et de documentaires sur le sujet. Le souvenir des assassinats de la RAF, qui ont mis à l'épreuve la solidité de la démocratie dans l'ex-Allemagne de l'Ouest, continue d'être très présent outre-Rhin. Les controverses se sont multipliées ces derniers mois sur le sort à accorder aux deux derniers détenus de ce mouvement. ->

Où l'on apprend que la création des Verts étaient une forme de conséquence de la lassitude des bouchers gauscistes... charmant ! 

Les stigmates de Padre Pio seraient la conséquence d’automutilation

Les stigmates du religieux italien Padre Pio, canonisé par l'Eglise en 2002, ne seraient pas le fait de l'intervention divine mais la conséquence d'une automutilation à l'acide corrosif. C'est ce que suggère l'historien italien Fabrizio Luzzatto dans un livre à paraître prochainement, rapporte mercredi le site internet Katholiek Nederland.nl.

L'historien italien a pu consulter des pièces d'archives du Vatican du début des années 1920 jusque-là restées secrètes. Dans ces documents, des témoins évoquent leurs doutes sur l'origine des stigmates de Padre Pio. Fabrizio Luzzatto a découvert dans les archives les déclarations d'un témoin qui indique que Padre Pio a fait acheter, en 1919, quatre grammes d'acide (phénol) dans une pharmacie. L'histoire associe ces déclarations aux nombreuses accusations mettant en doute l'origine "divine" des blessures de Padre Pio. Agostino Gemelli, le fondateur de l'hôpital universitaire catholique romain, prétendait ainsi que les stigmates de Padre Pio n'étaient pas l'oeuvre du Divin mais le produit d'automutilation. ->

A ma connaissance, les palies à l'acide ne saignent pas, or il est avéré que le Padre Pio saignait abondamment. Ca sent le coup de pub et le feuilleton à plein, dans deux semaines on va nous sortir les archives des innombrables expertises médicales... Tout ça pour vendre du papier... 

Royaume-Uni un magistrat refuse un cas d’adoption homosexuelle

Andrew McClintock, 63 ans, juge familial à Sheffield, s'est destitué de son poste à la suite du refus de sa hiérarchie de l'exempter d'entendre les affaires concernant des adoptions homosexuelles, légales au Royaume-Uni depuis le mois d'avril.

Le juge, lui-même père de quatre enfants, qui invoque ses principes chrétiens et son devoir de juger pour le bien des jeunes, avait anticipé l'entrée en vigueur de la loi sur les « orientations sexuelles » et, ayant essuyé un refus, avait porté son affaire devant l'équivalent anglais des prud'hommes pour faire reconnaître qu'il avait fait l'objet d'une discrimination en raison de sa foi. Il fait aujourd'hui appel contre cette décision. ->

Simone Veil: «Ma vie»

L'on pourrait rajouter en sous-titre: "Et la destruction de millions d'autres..." ->

Claude Allègre va quitter le PS

L'ancien ministre de l'Education a déclaré qu'il ne serait plus membre du Parti socialiste à partir du 1er janvier.

«Je ne serai plus membre à partir du 1er janvier parce que je ne reprendrai pas ma carte» a déclaré Claude Allègre ce jeudi sur Europe 1 en invoquant sa peur que le Parti socialiste ne «reparte dans ses guerres pichrocolines». Alors que le journaliste suggérait qu'il pourrait aller travailler avec le président Nicolas Sarkozy, Allègre a botté en touche, répondant: «C'est un autre sujet->

Amnesty International accuse honteusement les fiers dirigeants palestiniens, bons Musulmans démocratiquement élus, de tolérer des atteintes aux droits de l’homme!

C'est indigne! -->
AJM

Francis Richard : Heureusement que le pire écologique n’est jamais sûr…

futuribles.gifLes études sur l'environnement se suivent et se ressemblent ... par la surenchère dans le catastrophisme. Ainsi peut-on lire dans "24 Heures" de ce jour un article ébouriffant sur l' "empreinte écologique" (ici).  

Le chapeau de l'article est significatif : "La méthode utilisée jusqu'ici pour mesurer l'impact de l'homme sur son environnement se base sur de mauvais calculs, affirment des chercheurs de l'UNIL (NDLR : l'Université de Lausanne). Leurs conclusions sont inquiétantes." Continuer la lecture