Archives quotidiennes : 25 octobre 2007

« C’est de l’homme qu’il s’agit… »

Dans le quotidien, La Croix, Alain Privat, directeur de recherche de l'Inserm, revient sur deux évènements récents de notre actualité : l'autorisation donnée à une équipe britannique de réaliser des chimères homme/animal et le vote au Parlement de la loi sur l'immigration autorisant le recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial. Dans les deux cas, rappelle t-il en citant Jean Bernard, "c'est de l'homme qu'il s'agit" : de l'idée que l'on se fait de la dignité de l'espèce humaine. ->

L’islam en signes pour les sourds-muets d’Egypte

Non les symboles ne sont pas gravés sur des pierres si c'est ça la question. ->

Manquait plus que ça: Voilà la ‘Mosquée Academy’

Grande Bretagne: La nouvelle émission qui va faire 'führer'. ->

Lyôba: Le petit père du peuple vaudois se retire dans sa datcha

Josef Zisyadis se retire du Grand Conseil vaudois
Après sa non-réélection au Conseil national dimanche, Josef Zisyadis renonce à son mandat de député au Grand Conseil vaudois. Le secrétaire politique du POP vaudois veut "se consacrer au renouveau du parti" avant son départ en mars prochain.

La dent dure moi ? Non, quelle idée...

Sarko veut rembourser les transfuges de l’UDF

Zapping du jour... plus loin (dès 02:58) Daniel Ducruet se bat comme... un poissonnier

Mouton noir: L’extrême droite danoise utilise Mahomet dans sa campagne électorale

Le Parti du peuple danois (PPD), formation d'extrême droite et allié parlementaire du gouvernement libéral-conservateur, va se servir de l'image du prophète Mahomet dans sa campagne électorale afin de défendre la liberté d'expression, a fait savoir le PPD jeudi.

"Dans notre campagne électorale, nous mettons en avant des valeurs danoises comme la tolérance (...), la liberté, la liberté d'expression. Nous avons réalisé une série de messages sur ce thème et nous avons naturellement choisi d'illustrer le message sur la liberté d'expression avec une image (du prophète) Mahomet", a expliqué le parti dans un document transmis à l'AFP.

Le dessin du prophète choisi par le PPD, montré dans la presse danoise, n'est pas une caricature et représente la tête d'un homme coiffé d'un turban. ->

La sexualité expliquée aux enfants: un évêque allemand contre un spectacle

Un spectacle itinérant, conçu par le gouvernement allemand pour expliquer la sexualité aux jeunes enfants, suscitait jeudi un début de polémique après qu'un évêque catholique eut appelé à le boycotter en estimant qu'il réduisait la sexualité à des "rapports physiques".

Le "conte du nez, du ventre et du derrière", un spectacle musical vu par plus de 50.000 petits Allemands depuis quatre ans, "axe trop la sexualité sur les rapports corporels", a estimé Mgr Heinz Josef Algermissen, évêque conservateur de Fulda (centre).

"L'Eglise considère que les explications sur la sexualité doivent venir des parents, à la maison, et ne peut être confiée à une troupe de théâtre", a expliqué l'évêque dans sa lettre aux écoles catholiques. ->