Berne: Le Hezbollah est dans la place

LA VIDEO EST EN LIGNE !

A NE PAS MANQUER: LA TSR VOUS MENT !

Le parti des Verts est réputé pour ne pas tenir ses engagements, il ne nous a pas déçus: Malgré une semaine entière de déclarations de bonnes intentions et la publication d'un codex des bonnes moeurs à respecter durant la manifestation, les Verts n'ont pas su gérer le coktail explosif suscité par la réunion de cette mosaïque de groupuscules extrémistes.

Le règlement du parti écologiste interdisait "toute expression de racisme et d’antisémitisme ainsi que les slogans, symboles et drapeaux religieux ou anti-religieux", les drapeaux de l'organisation terroriste Hezbollah ont claqué sur la place fédérale et la haine a résonné dans les rues de la capitale aux cris de "Israël, Bush, Olmert, assassins, tueurs d'enfants"; cris que quelques gentilles petites vieilles (moyenne d'âge des Suisses "de souche", 50-60 ans) tout droit sorties des années soixantes, essayaient tant bien que mal de recouvrir aux accents de "We shall overcome"; nostalgie, quand tu nous tiens...

Entre la bannière de la Rifondazione comunista et celle d'insolites maoïstes médiorentaux (ils vont encore accuser Israël s'ils ont oublié d'évoluer), des chants à la gloire du Hezbollah et de son leader Nasrallah n'ont pas tardé à retentir, d'où intervention du service d'ordre; service d'ordre, comble de l'ironie, dont plusieurs membres portaient discrètement l'emblème de l'organisation terroriste sous leur gilet orange...

Côtés intervenants, un chapelet de grand-mères suisse allemandes soporifiques (le boycott de l'huile d'olive des territoires occupés, mais qu'est-ce qu'on en a à foutre !), le Conseiller national socialiste Carlo Sommaruga, toujours en quête d'une mauvaise cause - lequel à toutefois reconnu à Israël le droit d'exister... une première - les Conseillers nationaux verts, Joseph Lang et Anne-Catherine Menétrey-Savary, et un amour de jeune femme fanatique, fraîchement émolue des geôles israéliennes, que d'aucuns qualifieraient de terroriste fanatisée mais qui a su mettre une sacrée ambiance.

Côté liberté de presse, la chose n'a pas été facile, à commencer par le Conseiller Carlo Sommaruga qui nous a défendu de publier son opinion sur le Hezbollah et le Hamas sous peine de procès, puis un quinquagénaire suisse alémanique anti-américain, casquette Nike vissée sur des arcades sans horizon, qui nous a aimablement fait remarquer que "s'il était un terroriste, il casserait la caméra", et, last but not least, les gorilles du service d'ordre, tous arabes, qui ont commencé à me filer le train quand ils virent que j'avais remarqué qu'un bastion de résistants avait refusé de tomber la bannière du Hezbollah en plein milieu de notre vénérable Bundesplatz. Autant vous dire que je me suis cassé en douce dès que ma batterie m'a lâché (pour un meilleur matos, faire un don).

Fidèle à lui-même, le Hezbollah s'est planqué dans la population civile, fidèle à elle-même la gauche s'est fait bernée et instrumentalisée par des organisations dont le message et les intentions dépassent à tel point les pieuses résolutions de cette ribambelle déplumée de gauchistes attardés que leur maigre imagination ne peut même le concevoir. Ce sens critique qu'il revendiquent tant, ne pourraient-ils pas en faire usage, une fois de temps en temps, pourir ? Pathétiques pantins, entravés par les ficelles grossières d'une idéologie niaiseuse et dépassé et dont le seul fondement repose sur le sentiment. Le parti de Verts, une masse informe de tripes émues, mais de raisonnement, point !

La Vidéo (les rush en vrac, sans montage... ben ouais c'est le week-end... sauf le passage sur le Hezbollah et le Hamas que le Conseiller Sommaruga nous a si aimablement demandé d'enlever. En fait, s'il nous en veut, c'est surtout à cause de ça, souvenez-vous). Tous droits réservés. Plus facile avec avec Windows media player.

Le sujet de la TSR: "Les organisateurs craignaient que des banderoles pro-Hezbollah ne ternissent cette manifestion pacifique, tout s'est finalement bien passé". "Pas de slogans haineux ou déplacés, les quelques 3.000 manifestants, à grande majorité d'origine suisse, ont respecté les consignes des organisateurs proches des milieux de gauche"... ENÔRME !!! C'est du Big Brother grande taille.

MENTEURS !!!

SOMMAIRE:
- Discussion du service d'ordre pour enlever les T-shirts du Hezbollah, les concernés refusent 03:40
- Discours du Conseiller national socialiste Carlo Sommaruga "Chers amis de la paix, chers amis de la lutte..." sic 10:24
- Une bonne mère 23:20
- Peace and Love, de bons Suisses demandent aux opprimés de service de se calmer sur les slogans 30:20
- We shall overcome, snif 33:38
- Hezbollah Nasrallah, intervention du service d'ordre 34:48
- Drapeau du Hezbollah, il y en a eu un autre dans le cortège 39:09
- "Toi pas faire les photos Hezbollah" 39:47
- La fanatique, extrait... il est loin le Liban chrétien 41:22
- Une bonne Suissesse "pro-paix" choquée par le drapeau du Hezbollah 46:26
- Le Hezbollah est dans la place 47:17
- On cherche à nous empêcher de filmer, puis l'on cache le drapeau du Hezbollah derrière un drapeau libanais. Le petit drapeau ne sera jamais retiré 47:32

 

Bafweb.com ne vit que de vos dons. Une somme, même modeste, par article, nous permet de continuer comme nous le faisons depuis des années.

 

Une réponse à Berne: Le Hezbollah est dans la place

  1. Ping : I like your style » Blog Archive » Eclairs du 30 juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.