Les censurés du Nouvelliste n° 149.684

On se souvient tous de l'excellent article de M. Chappaz concernant les contradictions et autres travestissements de la vérité du lobby homosexuel dans notre beau pays. Dans le Nouvelliste d'hier, le franc-parler du polémiste lui attire les foudres du Dr JOSY-PHILIPPE CORNUT, président de l'Antenne sida du Valais romand, lequel, sans se montrer franchement convaincant, prétend répondre et confondre son interlocuteur à coup de quelques slogans bien sentis quoique fort peu pensés. Une chose remarquable toutefois dans ledit article, parce que franchement nouvelle dans la communication du lobby latex-chimie, la fidélité, considérée par l'auteur comme "le seul moyen efficace à 100%" pour se prémunir du Sida; dont acte !

Fort de quelques deux ans d'information sur le sujet, je me croyais innocemment à même de corriger ce bon docteur en confrontant son goût pour la formule à l'épreuve des faits. Lourde erreur, le comité de censure du Nouvelliste, qui, soit-dit en passant, ne m'a plus passé la moindre ligne depuis bientôt 4 ans, veillait au grain et à ce que M. Chappaz passât pour l'extrémiste de service devant la révérence que tous lecteurs lambda doit à la sacro-sainte blouse blanche.

"Cher Monsieur,

Merci pour votre courriel et sa proposition. Désolés de ne pouvoir leur donner suite dans notre Forum des lecteurs. La place nous y est comptée, surtout en période de "prévotations". Le Dr Cornut répondait à notre invité Chappaz. Punkt schluss, si vous voulez bien. Parce que relancer le débat (sans fin d'ailleurs) sur ce thème délicat, même avec la pertinence qui est la vôtre, c'est l'assurance de voir "le camp adverse" demander à son tour un espace rédactionnel pour démonter vos arguments. Or, comme évoqué plus haut, la rubrique n'a pas les moyens de s'offrir ce qui pourrait ressembler au début d'une polémique.
Merci de votre compréhension et de l'intérêt que vous portez à notre journal.
Meilleures salutations.

Michel Gratzl
rédacteur en chef adjoint"

Cela dit, présenté comme ça, les arguments de M. Gratzl sont tout à fait recevables, n'était cette frilosité compulsive, cette foi aveugle en l'absence de toute vérité définitive ainsi que dans ce besoin d'imposer arbitrairement des Punkt schluss par crainte de manquer de "point final", cette peur panique de tout débat, fût-il polémique, le débat devant être le moteur premier de l'idée même de toute presse.

Le défaut du Nouvelliste tient essentiellement dans cette option peu courageuse du recours continuel à cette excuse du manque de place, sans même chercher à proposer la moindre alternative, une publication sur le site internet, sur un forum ou autre. Le média alternatif serait-il plus démocratique que le média classique ?

Questions au Dr. Cornut

Au Dr JOSY-PHILIPPE CORNUT, président de l'Antenne sida du Valais romand qui, du haut de ses chiffres oublie de préciser la proportion hétérosexuel-homosexuel dans la population, je voudrais poser quelques questions: Si, contrairement à ce que prétend M. Chappaz, les homosexuels ne sont pas responsables de la propagation du Sida, que faut-il penser de la déclaration de l'Aide suisse contre le Sida (ASS), association subventionnée à hauteur de 4 millions par an, crée il y a vingt ans par un groupe de jeunes homosexuels, sur son site internet: « Dans les milieux homosexuels très actifs sur le plan sexuel, où les changements de partenaires sont très fréquents, le VIH est bien plus répandu que dans la population hétérosexuelle moyenne. Les contacts sexuels non protégés comportent ici un grand risque »?

Que penser encore des déclarations de M. Roger Staub, responsable de la section Sida de l'OFSP, membre fondateur de l'ASS et homosexuel assumé qui, dans son dernier rapport affiche une proportion selon laquelle 49,3% des hommes atteints du Sida sont répertoriés comme HSH (Hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes), soit une hausse catastrophique de 12,8% de 2004 à 2005, +50% en 3 ans, et conclut froidement que les autorités sanitaires ont catalogués trois groupes à risques comme: « de véritables foyers pour le VIH dans lesquels l’apparition de nouvelles infections est systématique et prévisible: les adeptes des drogues injectables, les migrants et les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) » ? M. Staub est-il à mettre au rang des homophobes pour avoir écrit cela dans un rapport offciel ?

Si le préservatif « demeure à l'heure actuelle la meilleure façon de se protéger et de protéger ceux qu'on aime », que faut-il penser du silence qui est fait sur les chiffres de l'OMS qui reconnaissent un taux d'échec de 1% en cas d'utilisation correcte et « régulière », sur ceux de l’Institut national des maladies infectieuses américain qui va jusqu’à 15% d'échec et sur ceux de l'étude comparative du magazine alémanique K-Tipp qui reconnaissent des taux d'échec dûs à la fabrication de 9,5% sur les préservatifs de marque Crest et de 4% sur la marque Hot Rubber, marque fondée par l'ASS et sur laquelle celle-ci touche encore de substantielles Royalties, dûment estampillée Label OK Stop Sida, label accordé par le président de l'association Stop Sida qui n'est autre que... M. Roger Staub, fondateur de la marque ? Quand on apprend que Crest et Hot Rubber, les seuls mauvais élèves du test K-Tipp à avoir le label proviennent du même fabricant, Doetsch Grether AG à Bâle, la boucle est bouclée. Une petite chose encore, de part son statut quasi étatique, Hot Rubber est la marque exclusive (sauf pour les préservatifs sans latex, pour les allergiques) des antennes Sida de la Confédération.

Le 9 avril 1987, dans le Tages Anzeiger, le Conseil fédéral promettait 0 infection pour l'an 2000, nous en sommes à près de 30.000 tests positifs. Combien de nos concitoyens homosexuels vont-ils devoir mourir pour soutenir l'idéologie de quelques uns et le juteux business de quelques autres ?

Adrien de Riedmatten
Historien

 

Bafweb.com ne vit que de vos dons. Une somme, même modeste, par article, nous permet de continuer comme nous le faisons depuis des années.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.