Valais: Les jeunesses socialistes demandent l’asile politique à l’UDC

Il y a une semaine ou deux de cela, notre excellent confrère M. Jean-Yves Gabbud publiait en pleine page de son non moins excellent Journal de Savièse les extraits les plus gratifiants du programme des jeunesses socialistes.

Pour ceux que ne l'auraient pas encore lu, 39 pages de délire frénétique tendant à faire passer le camarade Staline pour un dangereux réactionnaire: En-tête à l'effigie du criminel de guerre et contre l'humanité, pédophile notoire et fossoyeur de journalistes qu'il aimait à voir enterrés vivants -voilà M. Gabbud prévenu-, j'ai cité le Che Guevara, icône christique du grand idéal révolutionnaire qui anime nos jeunes éléphanteaux socialistes...

Outre le fait qu'il soit un ramassis de niaiseries affligeantes, ledit programme est écrit dans ce style si touchant du temps béni où l'Humanité avait encore des abonnés. Mur de la honte interminable où se font épingler, dans l'ordre: La démocratie, forcément mauvaise parce que "bourgeoise"; ces messieurs les capitalistes, toujours chaussés de leur fameuse "botte"; la droite fascisante; fasciste et bourgeoise; les théories fascisantes de la droite; sa politique migratoire fascisante; et, bien sûr, figure imposée, l'aile fasciste de l’UDC, rhétorique étonnante qui semblerait signifier que toute l'UDC ne serait pas "fasciste"... on a sûrement dû se gourer à la relecture.

Bref, vous l'aurez compris, tout un amphigouri d'imprécations censées donner du courage à ceux qui les profèrent, culture d'un sentimentalisme désordonné et d'une surexploitation d'une émotivité laissée à l'état sauvage... Emotifs du monde, donnez-vous la main ! Un petit bémol tout de même, la conclusion est brillante: Le PS doit quitter le gouvernement (p. 36), là-dessus nous sommes parfaitement d'accord !

On vous l'a déjà dit, l'effet d'hilarité générale dans tout le canton fut tel que maître Reynard, président des jeunesses socialistes, fila droit à Canossa, la queue entre les jambes, dans le même Journal de Savièse de la semaine suivante, déclarant qu'il se désolidarisait tout à fait de ce programme (qu'il a lui-même rédigé): "Nous ne pouvons parler d'erreur de la part du journaliste puisque tous les points cités par M. Gabbud sont bien présents dans le programme des Jeunes Socialistes du Valais Romand (JSVR). Toutefois... Je ne suis pas un défenseur de la dépénalisation de toutes les drogues ni de la semaine de 30 heures... De plus, bien que je me batte contre toute forme d'homophobie, je ne suis pas un fervent du droit d'adoption pour les personnes homosexuelles"... bref, un mec de droite, pardon un membre de la droite bourgeoise et fascisante à la botte du capitalisme, dans sa version catho conservateur saviésan plus est. Fasciiiiiste !!!

L'histoire ne dit pas si les miradors du parti ont tiré à vue le transfuge malgré lui au moment qu'il tentait de sauter le grand barbelé idéologique. Les Jeunesses UDC se sont déjà déclarées prêtes à ramasser les morceaux tombés de ce côté-ci du monde libre et à donner la sépulture qu'il mérite au grand idéal révolutionnaire.

En Valais, un bon rouge est dans un verre ou six pieds sous terre !

3 Responses to Valais: Les jeunesses socialistes demandent l’asile politique à l’UDC

  1. Eric dit :

    Les socialistes sont pires que les nazis.

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  2. Hervé Grouik dit :

    @Eric : les nazis SONT socialistes.

    @MOD : Pouvez-vous s’il vous plait m’indiquer une source à propos fait, dont je ne doute pas une seconde compte tenu de sa pathologie mentale nommée socialisme, que Guevara était pédophile ? Je n’arrive pas à trouver grand chose en recherchant avec Goolag… Un livre peut-être ? Merci !

    [MOD: Rares sont les biographes qui osent le rappeler, il faudrait que je retrouve la source. Cela dit, en son temps, Kabila qui s’est battu avec Guevara disait qu’il se faisait réserver les plus jeunes filles dans les villages qu’il prenait, cela est de notoriété publique]

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.
  3. Hervé Grouik dit :

    Merci, à moi de chercher maintenant.

    [MOD: hé hé… bonnes vacances]

     
    Les auteurs sont seuls responsables de leur commentaire. L'éditeur décline toute responsabilité en cas de commentaire abusif. Tout abus doit être signalé ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *